Le Working Holiday Visa (WHV)

IMGP7087

15 minutes ! C’est le temps qu’il m’a fallu pour achever les mots croisés du « 20 minutes » que j’ai attrapé dans le métro à Lille… En même temps, c’était un « Niveau 1 ». Les 4 heures de train jusque Rennes vont être longues maintenant. Tant pis je feuillette… D’abord les pages « sport », comme d’hab. Pas de scoop. Le PSG champion d’hiver, mais Montpellier est en embuscade. Comme quoi, l’argent ne fait pas tout. Et puis je décide de feuilleter un peu plus mon mini journal et je tombe sur un article qui parle d’un pays qui me fait rêver depuis tout petit : l’Australie. Mais je ne crois pas être le seul. On a tous rêvé un jour d’y aller. Que ce soit pour faire du surf sur la Gold Coast, d’aller du côté de Sydney et de son opéra, du côté de Melbourne, du côté de Perth ou encore de visiter Uluru au coucher du soleil… On en a tous rêvé ! Je dévore donc la page, toutes ses images en tête. Et j’y découvre l’existence d’un visa très apprécié par les jeunes français qui permet de travailler et de voyager en Australie pendant un à deux ans selon certaines conditions. Et c’est depuis ce moment là que je me suis dit : « Et pourquoi pas moi ? ».

Maintenant que mon départ approche à grands pas, il est temps pour moi de vous parler du visa en question : le Working Holiday Visa (WHV), qu’on appelle aussi Visa Vacances Travail (VVT) ou Permis Vacances Travail (PVT). Il permet de :

  • Rester jusqu’à 12 mois en Australie.
  • Travailler jusqu’à 6 mois avec le même employeur.
  • Etudier jusqu’à 4 mois.

Et pour pouvoir y postuler, il faut :

  • Etre âgé de 18 à 30 ans inclus.
  • Etre titulaire d’un passeport en cours de validité.
  • Répondre à certains critères de santé.
  • Etre hors d’Australie au moment de postuler.
  • Etre originaire d’un pays ayant signé un accord avec l’Australie concernant le Working Holiday Visa (France, Belgique, Canada, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Suède, Norvège, Danemark, Finlande, Chypre, Hong-Kong, Taïwan, Corée du Sud, Malte, Italie, Estonie et Pays-Bas). Il n’y a pas de quotas pour les ressortissants français, belges et canadiens.

En général pas de problème pour ce qui est des critères de santé. On ne vous demandera rien sauf si, comme moi, vous avez passé plus de trois mois consécutifs dans un pays considéré « à risques » par les autorités australiennes. J’ai passé 4 mois en Afrique du Sud. J’ai dû passer une radio des poumons pour prouver que je n’avais pas la tuberculose. Le seul souci, c’est que les examens médicaux se font dans des centres agréés par l’immigration australienne. Et en France, c’est soit à Paris, soit à Marseille, soit à Bordeaux. Pratique !

Le gouvernement australien demande également de posséder les fonds financiers nécessaires pour votre séjour en Australie. Officiellement, 5000$, soit 3800-4000 €.

Et pour postuler, c’est par ici que ça se passe : http://www.immi.gov.au/visitors/working-holiday/417/

visa grand notification

Grosso modo, le questionnaire prend 20 minutes et il faut payer à la fin pour valider la procédure (365$ soit 290€, et ça augmente régulièrement). Munissez-vous donc de votre passeport et de votre carte bleue. En général, la réponse est très rapide. Pour vous donner une idée, j’ai pris le train de Paris à Saint Brieuc après avoir passé mes radios. J’avais reçu un petit mail intitulé « Visa Grant Notification Application » en checkant mes mails à l’arrivée ! A partir de la réception de cet email, vous avez 12 mois pour partir en Australie et le visa prendra effet dès votre première arrivée sur le territoire Australien et pendant 1 an.

Maintenant, vous voilà prêt à faire le grand saut et à rendre visite aux kangourous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :